Rechercher

Bientôt le bac et le brevet... On s'y prépare ensemble

Organisé par la Faculté Rurale et Joyeuse et encadré par des bénévoles de l’association, avec la collaboration de M. VILLEVIEILLE professeur de philosophie et intervenant en sophrologie, un stage de « mise en condition d’examen » a rassemblé 7 jeunes du territoire les 12 et 13 avril 2018. Une mauvaise météo a empêché qu’un déplacement jusqu’au gîte de Peyssier ajoute au contenu du stage la dimension de « bulle » qu’on avait souhaitée pendant la préparation. Le stage s’est donc déroulé à Barcillonnette.

Il ne s’agissait pas d’un temps de révision, mais plutôt d’un moment de prise de recul, destiné à envisager les examens qui se profilent en fin d’année d’un point de vue plus personnel.

A l’aide d’outils utilisés en analyse du travail, les participants ont ainsi été amenés à s’interroger, individuellement et dans des échanges toujours bienveillants, sur leurs profils cognitifs : quels processus je mobilise en priorité pour apprendre ? dans quelles situations cela me place en position favorable ? quand cela me pose-t-il problème ?comment je peux introduire de la variabilité en fonction des situations ?

Ils ont aussi abordé, en tant que telle, la situation d’examen. L’approche a privilégié les mises en situation et les jeux de rôles, pour aider à décoder les paramètres de la communication verbale et non verbale, mais aussi pour dédramatiser et mettre à jour des compétences spécifiques. L’atelier de sophrologie a complété l’approche, en proposant notamment des techniques pour lutter contre le stress.

Un temps a ensuite été consacré aux techniques de mémorisation, pour apprendre à les identifier, à mieux les adapter aux situations et à les développer. On ne mémorise pas de la même manière une carte de géographie, du vocabulaire étranger, un poème, une formule de physique ou un schéma technique. Dans chaque cas, il faut savoir adapter les modes d’encodage, de stockage et de rappel.

La dimension expressive, orale et écrite, a enfin été approchée dans des situations ludiques, notamment à partir d’ateliers d’écriture. L’objectif n’était pas là de traiter de compétences disciplinaires, mais de libérer la parole et la plume. On a beaucoup écrit et beaucoup ri, on s’est amusés à mettre les productions en saynètes pour les partager, y compris devant le public venu aider à conclure le stage.

Ce stage n’est probablement pas pour grand-chose dans les excellents résultats que ces élèves ont eus aux examens de fin d’année, mais cette joyeuse parenthèse de coopération vécue ensemble ne les a, semble-t-il, pas pénalisés. C’est déjà ça !


8 vues

"Un bar fixe"

dans la bergerie à Barcillonnette

Et bientôt

de visiter le blog

N'oubliez pas...

Aller directement à...

© 2018 par Et Si Nous. Créé avec Wix.com