Rechercher

Une sensation de bonne taille


Ce samedi, une bonne vingtaine de Et Si Nous - parmi lesquels des nouveaux venus ont judicieusement fait baisser la moyenne d'âge - s'est retrouvée dans le verger de Grégoire et Marushka Delabre pour une session à l'air libre de la Faculté Rurale et Joyeuse.

Nos représentations de la taille des arbres fruitiers nous préparaient à une approche scientifique et déterminée de l'usage du sécateur. Même si certains avaient peut-être entendu ici ou là parler de la "conduite" d'un arbre, il n'empêche...

Si on exclut Isabelle qui avait beaucoup d'avance en la matière et qui nous l'a démontré, il nous a fallu modifier radicalement nos préjugés. Car ici on pratique la conduite centrifuge, dite MAFCOT, du nom de l'équipe de recherche qui l'a mise au point. Il s'agit, non pas de contraindre l'arbre, mais d'accompagner sa croissance en l'aidant à équilibrer la fonction "fruits" et la fonction "bois" en fonction de son âge. Il faut le mener à la formation d'un tronc-axe autour duquel les branches fruitières vont se développer de manière harmonieuse. Prévenir l'alternance (une année avec, une année sans) et assurer le bon calibre des fruits contraint en outre à limiter la production par différentes techniques, dont celle, laborieuse, de l'éclaircissage.

L'arboriculteur·trice agit de préférence à la main et use parcimonieusement du sécateur. Il·elle oriente les branches vers le bas à l'aide de liens ou par une forme adaptée de chiropractie, sélectionne les rameaux, casse les autres, supprime des bourgeons...

Nous nous y sommes essayés et avons vraiment perçu ce que cette manière de faire comporte d'essentiellement sensoriel. Il faut regarder, toucher, sentir, chercher des directions, trouver un mouvement, voire une esthétique.

Grand merci, donc. A nous de faire !


26 vues

"Un bar fixe"

dans la bergerie à Barcillonnette

Et bientôt

de visiter le blog

N'oubliez pas...

Aller directement à...

© 2018 par Et Si Nous. Créé avec Wix.com